PHÉNOMÈNES ATMOSPHÉRIQUES

La plupart des photos visibles dans cette rubrique sont disponibles en haute résolution sur CD-rom :

CD-Rom Sciences Physiques tome 1 en savoir plus... Agrandir l'image


Lumière zodiacale aurores boréales, orages, arcs-en-ciel, halos (22°, 46°, circumzénithal), couronnes, piliers solaires, couchers de soleil, aplatissement solaire, rayon vert,...

- aplatissement du disque solaire (l'atmosphère est plus dense à proximité de l'horizon)
- très fort aplatissement du soleil (dû à un fort gradient d'indice optique)
- aplatissement et rougissement de la Lune à son lever
- coucher de soleil en mer: rougissement et absorption (présence de vapeur d'eau)
- coucher de soleil en plaine

- rayon vert ou béret vert ? (l'indice de réfraction dépend de la couleur; il est plus grand pour le vert)
- béret vert ou rayon vert ? (le dernier rayon émis au coucher du soleil est vert, si l'absorption n'est pas trop forte)
- frange verte
- béret rouge (l'atmosphère terrestre présente parfois des inhomogénéités de densité)

- réfraction atmosphérique et dispersion des couleurs (l'atmosphère se comporte comme un prisme et la diffusion de la lumière par les molécules contenues dans l'air, favorise les courtes longueurs d'onde, c'est pour cette raison  qu'à la verticale, le ciel est bleu)
- dispersion des couleurs en altitude (au Mont Ventoux)
- lueurs jaunes orangées après le coucher du soleil (dues à la diffusion sur aérosols à haute altitude)
- lueurs pourpres (diffusion sur aérosols rejetés par le Pinatubo en 1991)
- effet des poussières volcaniques émis par le Pinatubo sur la lumière crépusculaire

Ciel pourpre - poussières volcaniques

- effet Pinatubo en région parisienne en 1991 avec rayons crépusculaires
- effet Pinatubo et rayons crépusculaires dans le ciel d'Auvergne
- la lumière pourpre après le coucher du soleil en montagne (sans doute due à des aérosols à haute altitude)
- l'ombre de la Terre à l'Est après le coucher du soleil
- rayons solaires et nuage (optique géométrique: propagation rectiligne de la lumière)
- rayons au coucher du soleil avant l'orage le 6-07-2000

- couronne solaire (phénomène de diffraction de la lumière par gouttelettes en suspension)
- couronne lunaire
- nuages irisés vue 1, vue 2
 

Halo de 22°
- halo de 22°  (ce halo est centré sur le soleil, il s'explique par la réfraction de la lumière solaire dans les cristaux hexagonaux de glace en suspension dans les cirrus)
- halo de 22°  (le centre de l'anneau est rouge, l'extérieur est bleu; l'indice optique de la glace dans le bleu est supérieur à l'indice dans le rouge n = 1,31)
- arc circumzénithal (il est très coloré, il est tangent au halo de 46°, sa concavité est inverse de celle du 22°)
- parhélie (ou faux soleil, cette tache très colorée est située sur l'arc de 22° à gauche ou à droite dans le plan horizontal)
- pilier solaire (dû à la réflexion de la lumière solaire sur des cristaux de glace en forme de plaquettes)
- pilier solaire (s'observe quand le soleil est très bas sur l'horizon, voire sous l'horizon)

- arc-en-ciel (s'explique par une double réfraction et une réflexion de la lumière dans une goutte d'eau)
- arc-en-ciel (l'arc primaire est le plus intense; l'arc secondaire est dû à une seconde réflexion dans la goutte)
- arc-en ciel
- arc-en ciel au coucher du soleil le 21-08-2000 (noter l'absence de bleu)

Arc-en-ciel

- arcs surnuméraires (l'arc primaire est démultiplié, ceci s'explique par la parfaite sphéricité des gouttes)
- arcs surnuméraires (phénomènes optiques: réfraction ,réflexion et interférences au sein de la goutte de pluie)

- aurore boréale (bombardement de la haute atmosphère par les particules émises par le vent solaire)
Certaines aurores sont même visibles à basse latitude comme celle du 06-04-2000 photographiée dans les Alpes du Sud ; sur le cliché la lumière zodiacale (bleutée) est visible à gauche de l'aurore.
- lumière zodiacale à l'aube (fin août 1989) (disque de poussières cométaires éclairées par le soleil)
La lumière zodiacale peut aussi s'observer le soir entre le 15 février et le 15 mars, 1h30 après le coucher du soleil. C'est alors une lueur de forme ovale qui se superpose aux constellations du Bélier et du Taureau.
- lumière crépusculaire, Vénus dans les Gémeaux, à l'aube (le 19-08-1993)

- éclair  (pour obtenir un tel cliché de nuit, il faut se mettre en pose B et avoir de la chance)
- Cumulonimbus
- foudre
- éclairs sur l'Ile-de-France le 6-07-2000

Eclair
 
 

Retour à la page d'accueil